Filtrer l'annuaire

Pontpoint

Maire : Patrick PELISSOU

Horaires :
Lundi, mercredi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
Mardi et jeudi de 8h30 à 12h
Samedi de 10h à 12h.

Adresse :
984 rue St Gervais
60700 PONTPOINT

Tél. : 03 44 72 24 61

Fax : 03 44 70 09 20

Site Internet : www.mairie-pontpoint.fr

Conseillers communautaires :

M. PELISSOU Patrick

Mme PERROT Aline

M.LIENARD Patrick

M. DAUGUET Bruno

Délimitée au Nord par l’Oise, au Sud par la forêt d’halatte, à l’ouest par l’Abbaye du Moncel et à l’Est par l’autoroute A1, Pontpoint s’étend sur 1910 ha et compte près de 3 210 habitants.

L’activité économique est riche et diverse au travers notamment de la zone de MORU-PONTPOINT, mais aussi d’une agriculture céréalière importante.

4 bâtiments sont classés monuments historiques :
- L’abbaye du Moncel depuis 1920. L’abbaye Royale du Moncel, le château de Fécamp et les restes du château féodal de Philippe le Bel. Vestiges du Château de Philippe le Bel Réuni sur le même site cet ensemble se visite de Mars à Novembre: du mercredi au samedi: départ des visites à 14h30 et 16h30. Le dimanche à 10h30, 11h30, 14h00, 15h30, 17h00 Fermeture le lundi et mardi (sauf pour les groupes sur réservation) www.clubduvieuxmanoir.free.fr


- Le Manoir de Saint Paterne depuis 1921. L’édification remonte vraisemblablement au début du XIV° siècle, une affirmation tenace veut qu’il ait été bâti par les Templiers. Bien que non documenté on peut penser qu’il servit de chancellerie à Philippe le Bel. Il fut érigé en fief en 1659.


- L’Eglise Saint Gervais depuis 1902. Elle a été construite entre le XI° et le XVI° siècle; la partie la plus ancienne est le clocher de style roman.

- L’Eglise Saint Pierre depuis 2001. Cette église est la plus ancienne du village. Elle appartient à un particulier. À proximité de la forêt, elle permettait aux habitants de s’y réfugier en cas d'invasion. Il existe d’ailleurs de nombreux souterrains dans ce secteur. Remarquable édifice, on y officia jusqu’à la révolution, elle contenait un reliquaire de Sainte Barbe. Elle fut vendue en 1835 à un particulier.