Comment réduire vos déchets ?

> Trier ses emballages

Trier est un geste facile au quotidien pour préserver les ressources naturelles et faire barrière à la pollution. Pas de panique pour faire le tri. Quelques réflexes vous aideront à devenir incollable et à faire de ce geste un réflexe pour vous et pour votre famille.

Voici 3 règles d'or et 2 astuces pour un tri facile.

 

 

Règle n°1

Tous les emballages en papier, carton, acier, aluminium, briques alimentaires : dans le bac de tri.

> Les emballages en acier et aluminium : canette, boite de conserve, aérosol, …

> Les emballages en papier et carton : boite de céréales, de gâteau, …

> Les briques alimentaires : brique de lait, de soupe, …

> Tous les journaux et les revues débarrassés de leur film plastique

Règle n°2

Pour les emballages en plastique : dans le bac de tri

> Les bouteilles et flacons : bouteille d’eau, flacon de liquide vaisselle, gel-douche ou shampoing, bouteille d’huile…

Je peux laisser les bouchons sur les bouteilles, c’est plus pratique et plus propre dans le bac.

> Les pots de yaourts, de crème fraiche

> Les blisters, barquettes de viande, charcuterie

> Les films alimentaire, barquettes de gâteaux...

Règle n°3

Bouteilles, pots, bocaux : dans le conteneur à verre.
Je trie toutes les bouteilles, tous les bocaux et pots en verre. La vaisselle, la porcelaine, la faïence ne se recyclent pas.

 

 

Astuces

Inutile de laver les emballages, il suffit de bien les vider.

Laisser les emballages en vrac et ne pas les imbriquer entre eux, ils seront plus facilement séparés et plus facilement recyclés.

 

 

 

Compostage individuel - ©CCPOH

> Composter ses restes de repas et ses déchets verts

Les avantages :

  1. Réduire de 18 % le volume des ordures ménagères.
  2. Produire son propre compost qui s’utilise comme un engrais naturel pour le jardin.
  3. Faire des économies, plus besoin d’acheter de l’engrais et du compost.

Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques en présence d’eau et d’oxygène par le biais de micro-organismes. Il peut être réalisé en tas ou en composteur.
Composter ses déchets de cuisine  permet de réduire de 18% le volume des ordures ménagères. Il permet également de produire son propre compost qui s'utilise comme un engrais naturel pour le jardin.

La CCPOH a lancé, depuis le printemps 2011, une opération compostage et propose, aux habitants des 17 communes de son territoire, l'acquisition d'un pack « composteur et bio seau » à moindre coût. Le service Environnement accompagne également les usagers dans cette démarche au travers des « rencontres compostage », des suivis personnalisés et un guide du compost.

> Des lombricomposteurs pour éliminer les déchets

Le service Environnement de la CCPOH a installé deux lombricomposteurs : un  au collège René Cassin à Brenouille et un second à la crèche Ribambelle située à Pont-Sainte-Maxence. Cette opération va permettre d'éliminer les déchets de préparation de cuisine (fruits et légumes) de ces 2 structures et de récupérer un engrais de qualité qui pourra être utiliser pour les prochaines plantations.

Une nouvelle action Mission Réduction de la Communauté de Communes des Pays d'Oise et d'Halatte réussie !

 

 

> Halte au gaspillage alimentaire !

Chaque citoyen jette en moyenne 20 kg de denrées alimentaires par an. En Picardie, en moyenne, nous jetons chaque année par ménage l’équivalent de 420 € de nourriture à la poubelle.

Téléchargez le guide "Rangez, conservez, moins de gâchis, à vous les économies"

 

 

 

 

 

 

Astuce, téléchargez les recettes zéro déchet de l'Ademe

 

 

Quelques astuces pour éviter de jeter
> Faire une liste de courses en fonction des repas prévus dans la semaine.
> Cuisiner en grande quantité pour faire des portions (à consommer le lendemain ou à congeler).
> Cuisiner les restes avec des recettes très simples : salades froides pour les pâtes, gâteaux pour finir les œufs et le beurre, pain perdu pour le pain rassis, etc.
> Respecter la chaîne du froid, utiliser un sac isotherme.
> S’assurer que l’emballage de l’aliment n’est pas endommagé.

> Éviter les produits à usage unique

Privilégier la vaisselle réutilisable.
Nettoyer avec une éponge, torchon ou chiffon.
Préférer les rasoirs solides à lames rechargeables plutôt que des rasoirs jetables en plastique.

 

> Éviter les emballages superflus

Privilégier les produits vendus au détail ou en vrac.

 

 

Geste n° 1 Le compostage individuel

> Se mettre au paillage

Avec des tontes de pelouse, des feuilles mortes ou des déchets de taille.
Les avantages :

  1. Protèger le sol.
  2. Réguler la température du sol.
  3. Maintenir l’humidité.
  4. Empêcher le développement des herbes.
  5. Favoriser l’activité microbienne.
  6. Abriter les insectes utiles (coccinelles,perce-oreille, etc).
  7. Enrichir le sol en matière organique.

> Coller un stop pub sur votre boîte à lettres

Pour ne plus recevoir de publicités.
40 kg de publicité/an en moyenne sont distribués dans les boîtes à lettres.
Possibilité de retirer votre stop pub à la mairie de votre commune ou au siège de la CCPOH.

Geste n° 3 - Le stop pub

> Boire l’eau du robinet

Pour éviter de jeter 97 bouteilles en moyenne par an et par personne.

Les habitants de la CCPOH ont acheté 3 267 333 bouteilles d’eau en plastique en 2012.

  • Pratique et économique.
  • Pour éviter d’avoir le goût de chlore, laisser reposer l’eau dans une carafe pendant quelques minutes.
  • L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus encadré par la réglementation et le plus contrôlé.
  • En France, l’eau arrive propre à votre robinet mais dans le monde environ 800 millions de personnes n’ont pas cette chance et consomment une eau non « améliorée ». 

Geste n° 4 - Eau du robinet

Plus aller plus loin ...

Retrouvez d’autres conseils pour mieux consommer sur :
http://ecocitoyens.ademe.fr/mes-dechets et www.mangerbouger.fr

Pour réduire ses déchets sur :
www.reduisonsnosdechets.fr

Plus d’informations sur le compostage ici