Verneuil-en-Halatte

Maire : Christian MASSAUX

Horaires :
Lundi de 14h à 18h
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h
Mardi et vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h
Samedi de 8h30 à 11h30

Adresse :
7 rue Pasteur
60550 VERNEUIL EN HALATTE

Tél. : 03 44 25 09 08

Fax : 03 44 25 39 02

Site Internet : http://www.verneuil-en-halatte.fr/

Conseillers communautaires :

M. MASSAUX Christian, Président CCPOH et en charge du Développement économique

Mme LAULAGNET Claudine

M. LAHAYE Robert

Mme PAPI Christine

M. LORTHIOIS Fabien

Verneuil-en-Halatte compte 4777 habitants. Elle est la deuxième ville de la Communauté de Communes. 

Verneuil-en-Halatte  accueille également de nombreuses entreprises et artisans de tous corps de métiers.

Elle a également de nombreux atouts touristiques, tels que le Musée Serge Ramond, écritures gravées d'autrefois, les vestiges du château Henri IV, le Manoir Salomon de Brosse et son étang, la ferme gallo romaine du Ier siècle.

 Le site de Verneuil fut occupé depuis l’époque gallo-romaine, comme l’attestent les vestiges de la villa « de Bufosse », se trouvant sur le complexe sportif « Gérard LEVEL ».
Ce fut ensuite une seigneurie, appartenant au comte de Saint-Pol, qui l’obtint de Philippe-Auguste.

Le château fut commandé par le seigneur de Verneuil, Philippe IV de Boulainvilliers au milieu du XVIe siècle. Faute d’argent, celui-ci dut se résoudre à vendre le château en construction à Jacques de Savoie-Nemours qui mourut sans pouvoir l’achever. Sa veuve, Anne d’Este, le vendit à Henri IV qui l’offrit à sa maîtresse, Catherine de Balzac d’Entragues, en érigeant la terre en marquisat.

Louis XIV l’érigea, par la suite en duché-pairie en 1652 pour Henri de Bourbon-Verneuil, le fils naturel de Henri IV et de la marquise, qui mourut sans postérité en 1682. En 1705, les princes de Condé achetèrent le château qu’ils firent démolir en 1734 car il « faisait de l’ombre » au château de Chantilly. D’années en années, la végétation luxuriante recouvrit les ruines et l’édifice disparut…

En 1987, la commune se résout à sauver ce qu’il en reste en confiant le site au club du Vieux Manoir qui mobilise des jeunes pour sauvegarder ce monument. Depuis, on retrouve peu à peu la dépouille d’une splendeur déchue. Il ne reste aujourd’hui que les sous-bassements du château. Le musée Serge Ramond et les Amis du vieux Verneuil ont aussi joué un rôle important dans cette sauvegarde.